Aller à l'Accueil du Blog

Tag - vitamin water

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 15 juin 2010

Colorama Drinks, buvons Gai !


                                           



Rainbow Marketing et Pantone Mania

Il pleut, il fait soleil, c’est la saison des arcs-en-ciel. Sous la voute encore plombée de gris, un pont lumineux nous guide vers cet ailleurs où tout va mieux, somewhere over the rainbow.

Me promenant dans Paris, ce joli printemps où tous les espoirs sont permis, j’aurai droit à…

un éclair multicolore chez Fauchon, une polychromie de gadgets à la Fnac, et un dressing bariolé chez Uniqlo.


                         




En boire de toutes les couleurs

Même si la promesse est des plus sérieuses – pour chaque situation, une réponse vitaminée chez Coca Cola et consorts – on n’a pas besoin d’y croire dur comme fer.

On peut simplement boire selon son humeur ou sa tenue, comme on se maquille, le reste - ici la nutrition – n’étant là que pour la bonne conscience. 

Cela révèle deux autres points intéressants pour la création packaging des softs-drinks : le rôle donné à la couleur comme critère principal de choix et l’usage systématisé du liquide comme fond coloré.

                       Sourcy Vitaminwater www.vitaminwater.nl                                         Jones 24C Multi vitamin www.jonessoda.com

          

                    

                                 Vitamin Water www.vitaminwater.fr



Roue Nutritionnelle Multicolore

Pour donner du sérieux à l’affaire, on peut toutefois rappeler que l’alimentation par la couleur se fonde sur les arcs-en-ciel et roues nutritionnels qui  classent les végétaux et leurs phyto-nutriments par teinte et apports correspondants.

Cette classification « couleur/effet » est abordée dans la conception des softs-drinks et se justifie mieux dans les jus de fruits et légumes.

Pour les « food gurus » et autres communautés 100% veggies, les color diets soulèvent la question du « cru » versus les « processed » food. C’est une nutrition militante qui justifie la consommation de produits « natifs » comme les jus de fruits frais pressés.



Bolthouse nous fait entrer dans sa gamme de jus via une Roue Chromatique Nutritionnelle : www.bolthouse.com/wellness-nutrition/nutrition-color-wheel

          




Knorr a ouvert la voie avec ses soupes colorées : la verte pour se détendre, la rouge pour stimuler les sens. Knorr prend un certain recul par rapport au « nutritionnellement correct » (mange ta soupe, c’est bon pour la santé), ce qui permet de se détendre tout en mangeant des légumes.





Arti
Food, Régime Chromatique

Chaque jour pendant une semaine, Sophie Calle a composé, selon son humeur une assiette avec des aliments d’une même couleur. Son désir, poussé à l’extrême pour un menu mono-chromatique, pouvant aussi exprimer une carence alimentaire.

The Color Me Happy Diet : lien



L’été 2010 annonce fortissimo l’ère du « Food Colorama » porté haut par la Gay Culture et le sempiternel « consommer 5 fruits et légumes par jour ».














.

mardi 21 avril 2009

Café, Caféine et les Energy Drink : Des Fluides pleins d'Energie

Avant, la calorie était un moyen assez simple de récupérer de l’énergie à bas prix. Un bon cola sucré, une bonne soupe bien grasse faisaient l'affaire. Mais ce temps-là est révolu. Les calories lourdes sont vulgaires et déconseillées, sauf aux sportifs, aux vrais. Pourtant, il faut bouger, penser, "performer". Les Fluides de Performance, de plus en plus nombreux, apportent une grande vitalité...au marché des boissons. Plus fous, plus naturels, ultra-ciblés, ils repoussent sans cesse les limites de leur univers, empiètent sur celui voisin des softs-drinks, eaux, jus de fruit...et boissons chaudes. Même leur "ancêtres", au nombre de trois, connaissent un regain de puissance : le Café , le Thé et le Chocolat trouvent dans l'Energie de nouvelles voies pour se réinventer.  

A. La Caféine, cœur de l’Energie

Dans ces trois boissons, un constituant commun est la Caféine sur laquelle la documentation scientifique est abondante et qui bénéficie encore d’une assez bonne presse, contrairement à la Taurine qui fait fantasmer tout le monde et qui résonne un peu « animal », surtout aux oreilles végétariennes. 

La Caféine est la même molécule que la Théine, la Matéine (Yerba Maté) et la Guaranine (Guarana). L'intérêt de ces sources de caféine est la perception plus positive que l'on a des ingrédients traditionnels issus de l'Ethnobotanique; car le coût de la matière première à mettre en oeuvre (de la Guarana par exemple) pour restituer un bon taux de caféine dans la boisson, est assez élevé. 

En Europe, le contenu en caféine dans les Energy Drinks est limité à un taux maximum de 32mg/100ml, alors qu’aux Etats-Unis, zéro limites en caféine ! Energyfiend donne une information exhaustive sur la caféine dans les Energy Drinks. En plus synthétique, d'autres informations à cette adresse http://wilstar.com/caffeine.htm


Contenu en caféine de boissons "classiques" vs Energy Drinks (France)

Boisson

Par 100ml

Teneur en Caféine

Nombre de Portions

Expresso

100ml 

130mg

3 à 4 tasses de 25 à 30ml

Café filtre

100ml 

100mg

Moins d’1/2 tasse de 250ml

Energy D

100ml

32mg

Moins d’1/2 canette de 250ml

Thé Vert

100ml

26mg

Moins d’1/2 tasse de 250ml


En Europe, avec les limites imposées par la loi, la caféine ne devrait pas être un problème majeur. Du reste, ce qui est excitant dans une Energy Drink est avant tout l’usage transgressif qu'on en fait.  Le mélange avec l’alcool et la multiplication des "doses" sont les facteurs qui posent problème; l'excès de sucre - pourtant bien utile pour récupérer de l'énergie -  vient couronner leur mauvaise réputation, si leur marketing ne s'en était pas déjà chargé.

Une étude exhaustive sur les boissons caféinées et leurs effets sur les adolescents a été menée par l’Ecole de Médecine de la Johns Hopkins University (Baltimore) de laquelle il ressort que, si le risque d’overdose en caféine existe aussi chez les buveurs de café,  il est accru dans les Energy Drinks à cause de l’absence de limite en caféine* (aux US uniquement) mais surtout l’absence de recommandation d’usage, comme pour l'alcool.

Parmi les croyances des jeunes consommateurs, celle du « plus on en boit, plus on performe » ou « plus on avale vite, mieux c'est ou l'effet shoot ». Egalement intéressant, sur les consommateurs qui mélangent une Energy Drink avec de l’alcool, 49% ont consommés trois portions à la même occasion, ce qui montre le lien comportemental (addictif) entre les deux boissons.

Boissons énergisantes réparties selon leurs taux de caféine

B. Energie naturelle et performance de tous les instants

Le changement qui s’amorce dans l’univers des Energy Drinks est la conséquence directe de leur mauvaise réputation et usage, celle d’une « boisson artificielle et dangereuse pour se speeder ».

Ainsi, dans la populaire catégorie de la Performance (Energie / Effort) se profilent des boissons plus « socialement correctes », marqueurs de Style de Vie plus affichés.

Cette évolution s’exprime dans deux directions remarquables : (1) la naissance de boissons de performance dites « Naturelles » (Natural Energy Drinks) et (2) qui vont répondre à de nouveaux besoins d’énergie à alimenter, moins axés sur l’excitation. 

 1. Energie Naturelle...

Quittant les sentiers battus des excitants artificiels et laissons la machette de l’Ethnobotaniste ou le savoir des Gourous nous ouvrir la voie des Energies Naturelles.

Directement dérivée du Café, la Cerise de Café au nom fruité et juteux. La CoffeeBerry© http://www.coffeeberry.org/index.htm peut apporter à la fois le stimulant du café torréfié et l’antioxydant (info nutritionnelle : http://www.coffeeberry.org/good4u.htm).






La Coffee Berry (à gauche) a été utilisée la première fois dans Michel Power, la première Energy Drink 100% naturelle d’Europe, lancée en 2008 par Rivella. Où comment, en une seule prise, boire l’équivalent en caféine d’une bonne tasse de café (105,6mg) en buvant un délicieux jus de fruit !

La Boisson O.N.E. Coffee fruit (à droite) reprend également, sur un blend de jus, l'extrait de coffee berry© complété par l'Acerola.




Autre ingrédient intéressant, l’extrait de Café Vert, très riche en acide chlorogénique (pas très naturel comme nom), présente tous les avantages de la Caféine, sans ses inconvénients (ne contient pas de Cafestol, responsable de la concentration des lipoprotéines et entre-autres, de la rétention des graisses dans les tissus et du taux de cholestérol).

L'intérêt de l’extrait de café vert est, au delà de l'apport d'énergie en caféine, l'argument minceur. Deux producteurs proposent un extrait de Café Vert: Naturex sous la dénomination Svetol® et Wild, qui en fait une description à cette adresse


 2. ...et Performance de tous les instants 
(en cours de rédaction)