Aller à l'Accueil du Blog

mardi 15 juin 2010

Colorama Drinks, buvons Gai !


                                           



Rainbow Marketing et Pantone Mania

Il pleut, il fait soleil, c’est la saison des arcs-en-ciel. Sous la voute encore plombée de gris, un pont lumineux nous guide vers cet ailleurs où tout va mieux, somewhere over the rainbow.

Me promenant dans Paris, ce joli printemps où tous les espoirs sont permis, j’aurai droit à…

un éclair multicolore chez Fauchon, une polychromie de gadgets à la Fnac, et un dressing bariolé chez Uniqlo.


                         




En boire de toutes les couleurs

Même si la promesse est des plus sérieuses – pour chaque situation, une réponse vitaminée chez Coca Cola et consorts – on n’a pas besoin d’y croire dur comme fer.

On peut simplement boire selon son humeur ou sa tenue, comme on se maquille, le reste - ici la nutrition – n’étant là que pour la bonne conscience. 

Cela révèle deux autres points intéressants pour la création packaging des softs-drinks : le rôle donné à la couleur comme critère principal de choix et l’usage systématisé du liquide comme fond coloré.

                       Sourcy Vitaminwater www.vitaminwater.nl                                         Jones 24C Multi vitamin www.jonessoda.com

          

                    

                                 Vitamin Water www.vitaminwater.fr



Roue Nutritionnelle Multicolore

Pour donner du sérieux à l’affaire, on peut toutefois rappeler que l’alimentation par la couleur se fonde sur les arcs-en-ciel et roues nutritionnels qui  classent les végétaux et leurs phyto-nutriments par teinte et apports correspondants.

Cette classification « couleur/effet » est abordée dans la conception des softs-drinks et se justifie mieux dans les jus de fruits et légumes.

Pour les « food gurus » et autres communautés 100% veggies, les color diets soulèvent la question du « cru » versus les « processed » food. C’est une nutrition militante qui justifie la consommation de produits « natifs » comme les jus de fruits frais pressés.



Bolthouse nous fait entrer dans sa gamme de jus via une Roue Chromatique Nutritionnelle : www.bolthouse.com/wellness-nutrition/nutrition-color-wheel

          




Knorr a ouvert la voie avec ses soupes colorées : la verte pour se détendre, la rouge pour stimuler les sens. Knorr prend un certain recul par rapport au « nutritionnellement correct » (mange ta soupe, c’est bon pour la santé), ce qui permet de se détendre tout en mangeant des légumes.





Arti
Food, Régime Chromatique

Chaque jour pendant une semaine, Sophie Calle a composé, selon son humeur une assiette avec des aliments d’une même couleur. Son désir, poussé à l’extrême pour un menu mono-chromatique, pouvant aussi exprimer une carence alimentaire.

The Color Me Happy Diet : lien



L’été 2010 annonce fortissimo l’ère du « Food Colorama » porté haut par la Gay Culture et le sempiternel « consommer 5 fruits et légumes par jour ».














.

mardi 19 mai 2009

Vert ! Green Juices et le soft drink écolo

Bienvenue au Pays d'Oz

Un jour d’enfance, dans cette vie sensorielle dont on se souvient des années après, j’ai ouvert une immense valise qui venait d’atterrir des Amériques. Au beau milieu, une bouteille de shampoing. La couleur ? Vert printemps. Le parfum, frais et fruité ? Grany Smith, la pomme version seventies. La marque ? Village, bien sûr ! Une petite merveille de marketing champêtre qui annonçait, sur fond de Petite Maison dans la Prairie, les prémisses de l'Ere Verte.

On peut dire que c'était un vert artificiel et que tout celà était un peu toc. Mais à côté de cette écolo-fantaisie, le Vert à la Française des années 70 était de la couleur des haricots trop cuits, sentait la tisane et les pieds sales. Il fallait y croire dur pour avaler du bio, c'était l'époque de la Résistance Végétarienne.

Pendant ce temps là en Californie, portée par mes rêves de "Village", je découvrais Wholefoods (Palo Alto) et les Farmers’ Markets. Je réalisais qu'il était possible de consommer Vert sans être mu par la culpabilité. La vague verte, surmontée par les navires de Greenpeace, s'ouvrait au plus grand nombre, motivé par le plaisir autant que par la raison.

Du côté de San Francisco Odwalla (est. 1984) inventait la Superfood, mixant sans complexes gourmandise, fun et nutrition dans de fantastiques jus en bouteille plastique.

Vers Burlington (Vermont) Ben Cohen et Jerry Greenfield (Jérémie Prévert, çà ne s’invente pas !) babas cools en tongs héritiers du Flower Power, célébraient l’Herbe et les Vaches dans un esprit bucolique que beaucoup se sont depuis approprié. Ben&Jerry's pensait Développement Durable quand la Consommation Citoyenne se qualifiait encore d'Utopies.

        



La pousse d'herbe verte, signe de la Greenfood ?

Le registre de la Nourriture Verte est vaste. Du vert tendre, - j'aime la nature - soft-écolo ou d'un vert plus orthodoxe (Greenwarriors) poussant jusqu'au Végétalisme et à la Raw Food qui interdit la cuisson délétère. La nature captée pour son ultra-performance cellulaire. Le Vert s'opposant au Rouge de la Chair avec une certaine violence.


Green Juices et les Green Shots, superpuissants jus

Depuis Odwalla, nombreux ont rejoint les rangs des « Green Superfruit Juices », comme Naked ou Bolthouse Farms.

Leur recette ont pour point commun du jus de pousses d’herbes - d’Orge (Barley Juice) ou de Blé (Wheat Juice) et dans une moindre mesure, de Kamut, Alfafa combiné à des micro-algues protéinées, comme la Spiruline, la Chlorella (très riche en Chlorophylle, pour éviter la Chlorose !), l’Algue Bleue (blue algae). Pour les ultras, plus c'est microvégétal et étrange, plus çà passe, du moment que la bioperformance est enveloppée dans la bonhomie des fruits et légumes.

Si vous testez le jus d'herbe pure (Grass Shot chez Cojean) vous verrez à quel point c’est douceâtre. Heureusement pour nous, les greens juices version démocratique sont rendus buvables grâce au Kiwi, à la Pomme Verte, au concombre ou au céleri branche, tous rafraîchissants et vitaminés.

Les Jus...

                                                 

Odwalla Green Nutrient Dense Juice - Charlie’s Honest Superfood Smoothie Spirulina and Fruit - Naked Juice Superfood line. "Green Machine" - Bolthouse Farms Green Goodness


Les Poudres

    

Green Magma (Celnat)    -         Greens to Go

Se mettre au vert : de l’Oxygène dans une bouteille


Les nutriments apportés à l’état cru par les pousses d’herbe, les feuilles et certaines algues sont les minéraux tampons alcalinisants - Na, P, Mg, Ca – qui réduisent l’acidité gastrique, les enzymes métaboliques qui favorisent la digestion, les vitamines, les proteïnes.

Mais surtout, le pigment vert commun à ces végétaux, c’est la Chlorophylle, une molécule dont la structure est si proche de l’hémoglobine du sang que certains y voient une sorte de « transfusion végétale ». La Chlorophylle permet d’oxygéner l’organisme, de le détoxifier, de réduire le risque d’anémie des régimes végétariens.

Les plus hautes teneurs en chlorophylle se trouveraient dans la Chlorella, la Spiruline, le Matcha…mais quid de la salade verte ?

Pour les créateurs de fluides nutritionnels, la puissance d’évocation de la chlorophylle dépasse de loin son pouvoir curatif. Pour beaucoup, elle promet simplement le vert lumineux du printemps, la lumière captée et l’air purifié d’oxygène (le soleil, l’azur). Tout ce à quoi urbain (qui se sent) intoxiqué aspire.

Mais elle rappelle aussi que les plantes ont un sang dont la structure moléculaire est proche du notre, le fer de l'hémoglobine étant remplacé par le magnésium dans la chlorophylle. Les végétariens ont aussi besoin de sang, mais il est vert.

Aussi puissant fantasme, celui de la régénerescence portée par les pousses et micronutriments (qui a vu "le Blé en Herbe" ?) nous parle de la lutte pour notre survie (et pas franchement celle de la planète).

Les rejuvinate drinks verts prennent leur distance avec les jus pour s’approcher de la jouvence phyto-cosmétique.

Dans l'esprit "je régénère mes cellules", Cell-Nique Super Green Drink se base sur un "Physician Formulated Blend" qui réunit tous les phytonutriments et superfood ingredients actuellement disponibles sur le marché.



Un vert plus puissant, nouvelle couleur de la Lutte

Tous ces elixirs verts représentent bien la Greenfood, qui ne se limite pas à la couleur verte mais qui soutient des valeurs Vertes militantes et qui parle de Révolution; le vocabulaire de la néo-nutrition utilise des mots de guerre: super, puissance (power), machine.


             

Le vert, couleur de la pharmacie deviendrait-il aussi celui de la magie ? C'est ce que doit croire le Docteur Oz lorsqu'il fabrique son Jus Vert.

Oprah Winfrey boit avec le Docteur Oz (voir la recette ici)

Voyons-y en tout cas un bel hommage au Magicien d'Oz, qui voyait, je vous le rappelle, la vie en ....Vert !