Aller à l'Accueil du Blog

Tag - boissons de l effort

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 29 octobre 2009

L'Eau de Coco : Wata Water* !

* Quelle eau !

C’est un magnifique concept : une eau minérale aromatisée et sucrée, disponible dans un emballage recyclable qui protège de l’air et de la lumière. A la fois boisson fonctionnelle (une boisson isotonique de l’effort) et trousse de premier secours. En cas de malheur (diarrhée, déshydratation), on vous l’injectera en intraveineuse.

C’est un magnifique concept SAUF que personne ne l’a inventé.

C’est juste une vulgaire noix de coco verte pleine d’une eau opalescente, qui pousse abondamment aux quatre coins du globe.

L’Eau de Coco, Agua de Pipa ou Agua de Coco est le jus qui possède à lui seul le super marketing mix dont rêvent tous les industriels des boissons.

Et ce jus, nectar isotonique 100% naturel pèse, rien qu’au Brésil, 300 millions de dollars par an. Sur un marché mondial des boissons pour sportifs valorisé à 10 milliards de dollars, le potentiel d’une boisson 100% naturelle est énorme.

C’est quoi l’histoire ?

La vraie bien sûr, pas celle qu’on lit dans les magazines, c’est celle d’un ingénieur qui fait de la Recherche Appliquée dans un labo public et qui tombe sur le bon process d’industrialisation. Le labo, c’est celui des Nations Unies pour l’Alimentation ou encore celui du
CIRAD, dont la mission est de créer de la valeur à partir de choses simples.

Le process en l’occurrence, est celui de la microfiltration. Géniale invention, elle permet d’aseptiser un liquide (jus, lait) sans le chauffer, en le passant à travers des filtres ; le goût et la qualité restent intacts et le traitement est relativement économique quand on ne peut pas se payer un flash pasteurisateur.

Voir le lien : www.fao.org/AG/fr/magazine/9810/spot3.htm

Le reste de l’histoire est aussi intéressante : comment devenir riche avec une touche de marketing et de l’eau de coco.


Vol au dessus d’un nid de Cocos

Ils sont une demi-douzaine dans le monde à s’être lancés dans ce business juteux, il y a moins de 10 ans.

Quatre marques - One, Zico, Vita Coco et Amacoco - en Tetra Pak Aseptique 330ml ont strictement les mêmes tableaux nutritionnels.
On peut en conclure que ces opérateurs achètent tous la même eau de coco.  Peut-être même conditionnent-ils dans la même usine.

Quant aux packagings de One, Zico et Vita Coco, tous sont bleu-ciel et vert et utilisent la même illustration.

Vita Coco raconte que ses fondateurs ont travaillé plusieurs mois avec les agriculteurs de noix de coco pour monter leur projet et n’évoque pas du tout l’origine de l’histoire.

Deux de ces marques ont toutefois réussit l’exploit de faire entrer un géant dans leur affaire. Amacoco, leader de l’eau de coco au Brésil et O.N.E accueillent Pepsi et Zico le Californien invite Coke à son capital.

www.onenaturalexperience.com

www.zico.com               www.vitacoco.com


Qui est ce Docteur Martins ?

Le seul qui se détache du lot avec une création fraîche, des conditionnements particuliers et un profil nutritionnel différent, c’est le Dr Antonio Martins.

Le facing du pack de l’eau de coco est très sensuel mais ne figure aucun « claim » nutritionnel.

Si vous voulez connaître le personnage, allez voir là :

www.dr-martins.info/about_martins.php?lang=fr     Il a un sacré pedigree.

En plus d’être différent dans la forme, il l’est sur le fond et il a, semble-t-il, une vraie histoire à raconter. Médecin, né au Brésil, il a tout pour s’intéresser à la noix de Coco et pour la valoriser, monte un partenariat avec une usine en Allemagne. Les noix sont achetées auprès d’agriculteurs Bio dans une démarche de développement durable.

Au delà, Dr Martins est la seule marque à redonner sa paternité à l’eau de coco industrielle, en citant la FAO et le process. C’est vraiment élégant.


De l’eau, pas du lait

Tout le monde vous le répètera, l’eau de coco, ce n’est PAS du LAIT. Elle est transparente.

En fait, c’est une eau minérale issue de fruit, low carb et low fat, isn’t it wonderfull ?

Donc on peut en boire jusqu’au bout de la nuit et en particulier après un effort intense qui fait suer.

Le goût de l’eau de coco est évidemment un peu… surprenant ! Si vous avez déjà pris un bain dans la mer morte, c’est un peu pareil. Un peu lourd sur la langue. C’est le sel.

Avec du jus de citron, d’ananas ou de mangue, cela passe mieux, mais c'est tout de même un peu "space" comme expérience organoleptique.

Les sportifs, qui aiment se faire du mal et ingérer d’étranges mixtures, vont forcément aimer.

Les bios, les greens, les veggans, les dairy-free, les raw-food et les kosher drinkers vont adorer. Ce n’est PAS du lait, on n’a tué aucun animal.

Mais les autres, les gens normaux, qu’en penseront-ils ?

Voilà un exemple de commentaire sur le goût de l’eau de coco Zico : www.knowledgeforthirst.com/2006/zico

Ce qui m’amène à penser qu’il vaudrait peut-être mieux appeler çà du Jus que de l’Eau de Coco, pour limiter le choc à la dégustation.

L’isotonique est-il l’avenir de l’Eau de Coco ?

Voici un tableau qui compare les deux types de boissons, la 100% Naturelle Eau de Coco et l’artificielle boisson isotonique Isostar.

 

O.N.E.

 

Isostar

Pour 100 mL

Zico   Vita Coco

Dr Martins

Hydrate & Perform

Energie

kcal

18,2

24

29

Glucides

g

4,5

4,8

6,7

Protéines

g

0,3

0,7

0

Lipides

g

0

0,2

0

Fibres

g

0

0

0

Sodium

mg

18

25

70

Calcium

mg

12

24

32

Magnésium

mg

8

-

12

Potassium

mg

203

?

18

Fer

mg

-

0,29

-

L'eau de coco est plus minéralisée (241 mg) que la boisson isotonique artificielle (132 mg).

Elle est aussi moins sucrée.

mardi 21 avril 2009

Café, Caféine et les Energy Drink : Des Fluides pleins d'Energie

Avant, la calorie était un moyen assez simple de récupérer de l’énergie à bas prix. Un bon cola sucré, une bonne soupe bien grasse faisaient l'affaire. Mais ce temps-là est révolu. Les calories lourdes sont vulgaires et déconseillées, sauf aux sportifs, aux vrais. Pourtant, il faut bouger, penser, "performer". Les Fluides de Performance, de plus en plus nombreux, apportent une grande vitalité...au marché des boissons. Plus fous, plus naturels, ultra-ciblés, ils repoussent sans cesse les limites de leur univers, empiètent sur celui voisin des softs-drinks, eaux, jus de fruit...et boissons chaudes. Même leur "ancêtres", au nombre de trois, connaissent un regain de puissance : le Café , le Thé et le Chocolat trouvent dans l'Energie de nouvelles voies pour se réinventer.  

A. La Caféine, cœur de l’Energie

Dans ces trois boissons, un constituant commun est la Caféine sur laquelle la documentation scientifique est abondante et qui bénéficie encore d’une assez bonne presse, contrairement à la Taurine qui fait fantasmer tout le monde et qui résonne un peu « animal », surtout aux oreilles végétariennes. 

La Caféine est la même molécule que la Théine, la Matéine (Yerba Maté) et la Guaranine (Guarana). L'intérêt de ces sources de caféine est la perception plus positive que l'on a des ingrédients traditionnels issus de l'Ethnobotanique; car le coût de la matière première à mettre en oeuvre (de la Guarana par exemple) pour restituer un bon taux de caféine dans la boisson, est assez élevé. 

En Europe, le contenu en caféine dans les Energy Drinks est limité à un taux maximum de 32mg/100ml, alors qu’aux Etats-Unis, zéro limites en caféine ! Energyfiend donne une information exhaustive sur la caféine dans les Energy Drinks. En plus synthétique, d'autres informations à cette adresse http://wilstar.com/caffeine.htm


Contenu en caféine de boissons "classiques" vs Energy Drinks (France)

Boisson

Par 100ml

Teneur en Caféine

Nombre de Portions

Expresso

100ml 

130mg

3 à 4 tasses de 25 à 30ml

Café filtre

100ml 

100mg

Moins d’1/2 tasse de 250ml

Energy D

100ml

32mg

Moins d’1/2 canette de 250ml

Thé Vert

100ml

26mg

Moins d’1/2 tasse de 250ml


En Europe, avec les limites imposées par la loi, la caféine ne devrait pas être un problème majeur. Du reste, ce qui est excitant dans une Energy Drink est avant tout l’usage transgressif qu'on en fait.  Le mélange avec l’alcool et la multiplication des "doses" sont les facteurs qui posent problème; l'excès de sucre - pourtant bien utile pour récupérer de l'énergie -  vient couronner leur mauvaise réputation, si leur marketing ne s'en était pas déjà chargé.

Une étude exhaustive sur les boissons caféinées et leurs effets sur les adolescents a été menée par l’Ecole de Médecine de la Johns Hopkins University (Baltimore) de laquelle il ressort que, si le risque d’overdose en caféine existe aussi chez les buveurs de café,  il est accru dans les Energy Drinks à cause de l’absence de limite en caféine* (aux US uniquement) mais surtout l’absence de recommandation d’usage, comme pour l'alcool.

Parmi les croyances des jeunes consommateurs, celle du « plus on en boit, plus on performe » ou « plus on avale vite, mieux c'est ou l'effet shoot ». Egalement intéressant, sur les consommateurs qui mélangent une Energy Drink avec de l’alcool, 49% ont consommés trois portions à la même occasion, ce qui montre le lien comportemental (addictif) entre les deux boissons.

Boissons énergisantes réparties selon leurs taux de caféine

B. Energie naturelle et performance de tous les instants

Le changement qui s’amorce dans l’univers des Energy Drinks est la conséquence directe de leur mauvaise réputation et usage, celle d’une « boisson artificielle et dangereuse pour se speeder ».

Ainsi, dans la populaire catégorie de la Performance (Energie / Effort) se profilent des boissons plus « socialement correctes », marqueurs de Style de Vie plus affichés.

Cette évolution s’exprime dans deux directions remarquables : (1) la naissance de boissons de performance dites « Naturelles » (Natural Energy Drinks) et (2) qui vont répondre à de nouveaux besoins d’énergie à alimenter, moins axés sur l’excitation. 

 1. Energie Naturelle...

Quittant les sentiers battus des excitants artificiels et laissons la machette de l’Ethnobotaniste ou le savoir des Gourous nous ouvrir la voie des Energies Naturelles.

Directement dérivée du Café, la Cerise de Café au nom fruité et juteux. La CoffeeBerry© http://www.coffeeberry.org/index.htm peut apporter à la fois le stimulant du café torréfié et l’antioxydant (info nutritionnelle : http://www.coffeeberry.org/good4u.htm).






La Coffee Berry (à gauche) a été utilisée la première fois dans Michel Power, la première Energy Drink 100% naturelle d’Europe, lancée en 2008 par Rivella. Où comment, en une seule prise, boire l’équivalent en caféine d’une bonne tasse de café (105,6mg) en buvant un délicieux jus de fruit !

La Boisson O.N.E. Coffee fruit (à droite) reprend également, sur un blend de jus, l'extrait de coffee berry© complété par l'Acerola.




Autre ingrédient intéressant, l’extrait de Café Vert, très riche en acide chlorogénique (pas très naturel comme nom), présente tous les avantages de la Caféine, sans ses inconvénients (ne contient pas de Cafestol, responsable de la concentration des lipoprotéines et entre-autres, de la rétention des graisses dans les tissus et du taux de cholestérol).

L'intérêt de l’extrait de café vert est, au delà de l'apport d'énergie en caféine, l'argument minceur. Deux producteurs proposent un extrait de Café Vert: Naturex sous la dénomination Svetol® et Wild, qui en fait une description à cette adresse


 2. ...et Performance de tous les instants 
(en cours de rédaction)